Dans quelles langues chantent
les princesses Disney ?

Publié le 04/11/2016 par Assimil
0 commentaire


Légende vidéo : Les vidéastes de la chaîne Youtube Movie Munchie se sont penchés sur la question des langues natales des princesses Disney et ont produit deux vidéos dans lesquelles ils ont comparé les chants en anglais avec les chants en « VO » supposée.

Entraînants, mélodieux, parfois sirupeux certes mais souvent inoubliables : les chants des princesses Disney (et de leurs acolytes à quatre pattes, ennemis ou princes charmants) ont bercé et marqué plusieurs générations d’enfants… et d’adultes.

De ces chants de princesses, on connaît généralement les versions anglaise ou en langue de doublage. Toutefois, on peut se demander dans quelle langue s’exprimeraient les princesses Disney si l’on prenait en compte leur provenance géographique supposée.

Mulan

S’il devait y avoir une version originale officielle de Mulan, elle serait probablement en chinois. Cette princesse Disney rebelle est en effet inspirée d’une guerrière chinoise ayant réellement existé, Hua Mulan. La légende raconte que cette dernière aurait remplacé au bras levé son père trop âgé alors qu’il était mobilisé pour se battre contre les Huns. Elle s’est battue déguisée en homme durant plusieurs années.

Jasmine, Aladin

L’histoire d’Aladin se déroule à Agrabah, une ville imaginaire dont l’apparence n’est pas sans faire penser aux pays de la péninsule arabique ou du Maghreb. On peut donc supposer que la langue natale de Jasmine serait l’arabe.

Belle, la Belle et la Bête

Si l’on devait visionner une seule version de La Belle et la Bête, elle devrait être en français. Le film serait en effet basé sur un conte de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve.

Il se raconte que l’histoire de la Belle et la Bête pourrait être inspirée de personnes réelles, à savoir Pedro Gonzales, un homme espagnol atteint d’une maladie du système pileux, et de Catherine Raffelin, une femme française supposément parisienne qui lui aurait été donnée en mariage.

La piste du Français se confirme lorsque l’on écoute la chanson intitulée « C’est la fête » interprétée au cours du film. Il est notamment question de « gastronomie française », « crêpes flambée », « Paris-Brest » ou encore de « champagne ».

Blanche-Neige, Blanche-Neige et les sept nains

Le film Blanche-Neige et les sept nains est le premier long-métrage d’animation réalisé par les studios Disney. Il s’inspire volontiers du conte des frères Grimm qui auraient eux-mêmes trouvé l’inspiration dans des personnages historiques réels (sachant que les Grimm puisaient leurs histoires dans la tradition orale allemande). Il s’agirait notamment de deux jeunes femmes allemandes, à savoir Margaretha von Waldeck, fille de comte au destin tragique et Maria Sophia Margaretha Catharina d’Erthal.

Mégara, Hercule

Le personnage de Mégara, qui travaille au service d’Hadès dans le dessin animé Hercule de Disney, serait grec. Son histoire est inspirée d’un personnage de mythologie du même nom qui était la fille de Créon, roi de Thèbes. Elle aurait été donnée en mariage à Hercule après que ce dernier eut sauvé la ville. Toutefois, pas de happy end pour la jeune femme qui selon la légende finira par être assassinée, ainsi que ses trois enfants par un Hercule rendu fou par la déesse Hera.

Elsa et Anna, la Reine des Neiges

Ces princesses Disney qui sont devenues les coqueluches des enfants dès la sortie du film La Reine des Neiges en 2013, viendraient d’un pays froid, où les hivers sont rudes. Comme le film La Reine des neiges est tiré d’un conte de Hans Christian Andersen, ces princesses venues du Nord pourraient bien être danoises, mais plus vraisemblablement norvégiennes, suédoises ou finlandaises.

Aurore, La belle au bois dormant

Difficile de se prononcer sur la langue de cette princesse. Le personnage est très probablement tiré du conte des frères Grimm, Dornröschen, ou de celui de Charles Perrault, La belle au bois dormant. Elle pourrait ainsi s’exprimer en allemand comme en français.

À noter que c’est également le cas de Cendrillon, qui a fait l’objet de contes écrits par Charles Perrault (Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre) et les frères Grimm.

Tiana, La Princesse et la grenouille

L’intrigue du film La princesse et la grenouille, se déroule aux États-Unis, à la Nouvelle-Orléans. Sa langue d’origine supposée serait donc l’anglais américain, mais le français serait également plausible.

On notera toutefois que le conte qui a servi de base au film, Le Roi Grenouille ou Henri de Fer, écrit par les frères Grimm, est à la base allemand.

Raiponce

Raiponce, est tiré du conte Rapunzel, des frères Grimm. Il faut donc visionner le film en allemand si l’on veut l’entendre s’exprimer dans sa langue maternelle.

Mérida, Rebelle

Mérida, l’héroïne insoumise du film Rebelle, serait une princesse originaire des Highlands, une région montagneuse d’Écosse. Sa langue natale pourrait donc bien être le gaélique écossais, une langue qui a d’ailleurs été récemment mise sous les projecteurs grâce à la série télévisée Outlander.

Et vous, dans quelles langues avez-vous déjà visionné les films Disney ?

Assimil vous accompagne…

Apprenez des langues étrangères en vous amusant avec les nombreux produits ludiques Assimil. Jouez avec « My Tailor is rich » (jeux de société de 2 à 8 joueurs, dès 10 ans), apprenez L’Anglais par l’humour, initiez-vous à 12 langues avec Délirolinguo, poussez la chansonnette avec « J’apprends l’anglais en chantant » (ou le chinois, l’allemand, etc.) ou travaillez votre mémoire avec les jeux Assimemor inspirés du Memory.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
109 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
61 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
55 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
52 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

Le roumain, Ionesco
et la méthode Assimil :
entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
33 commentaires

derniers commentaires

Bonne question, ça se rapproche !

Éditions Assimil
21/08/17

au hasard

Le programme Erasmus,
30 ans et toujours séduisant

17/01/17
0 commentaire

Nouvelles technologies et diversité linguistique : les langues et la Toile

12/01/16
2 commentaires

Parler des langues étrangères
au quotidien : quels métiers choisir ?

06/01/16
1 commentaire