Séjour au pair de A à Z

Publié le 10/06/2015 par Assimil
0 commentaire

Jeune fille au pair - Blog Assimil
Le séjour au pair est l’un des moyens les plus efficaces et les moins coûteux pour partir à l’étranger et améliorer ses connaissances linguistiques.

Que signifie être fille ou garçon au pair et qu’est-ce que cela implique ? Comment trouver une famille d’accueil ? Comment préparer sa candidature ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour organiser votre séjour au pair.

Séjour au pair : qu’est-ce que c’est ?

Effectuer un séjour au pair consiste à partir dans une famille d’accueil à l’étranger durant plusieurs mois (généralement entre trois mois et an) afin de se familiariser avec une culture et améliorer ses compétences en langues étrangères.

Ce type d’échange linguistique s’adresse généralement aux étudiants âgés de 18 à 27 ans, dotés du permis et peut être effectué dans de nombreux pays en Europe et dans le monde. Les États-Unis, l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande ou encore l’Australie font partie des destinations privilégiées.

Que fait-on durant un séjour au pair ?

En pratique, les jeunes filles ou garçons au pair sont accueillis au sein d’une famille d’accueil ayant un ou plusieurs enfants. Tout au long de leur séjour au pair, ils aident généralement la famille d’accueil à prendre soin des enfants. Cela passe notamment par l’accompagnement des enfants à l’école ou à leurs activités extra-scolaires, du baby-sitting, l’animation de temps de loisirs et l’aide au rangement des chambres des enfants. Leur « travail » est souvent limité à une trentaine d’heures par semaine (en fonction de la législation du pays d’accueil), sauf aux États-Unis où la législation autorise jusqu’à 45 heures de travail. Effectuer un séjour au pair nécessite donc d’être très à l’aise avec les enfants et d’avoir de l’expérience en tant que baby-sitter ou animateur en centre de loisirs.

En tant que membre de la famille, les étudiants au pair participent également aux tâches ménagères. Remplir et vider le lave-vaisselle, sortir les poubelles, aider à passer l’aspirateur ou le balai, voire dans certains cas aider à s’occuper du linge des enfants sont autant de tâches pouvant être réalisées par les jeunes filles ou garçons au pair à la demande des familles d’accueil. Cette aide doit cependant être limitée car les étudiants au pair ne sont en aucun cas des employés de maison ou des nourrices.

En parallèle à leur intégration dans une famille, les filles ou garçons au pair suivent généralement des cours de langues dans une université, un lycée ou tout autre type d’établissement agréé, toutes les semaines afin de renforcer leurs connaissances et de compléter leur apprentissage de la langue au sein de la famille.

Une prise en charge complète

Durant son séjour, une fille ou un garçon au pair est nourri et logé par sa famille d’accueil. Il doit disposer d’une chambre individuelle meublée. Il reçoit par ailleurs de l’argent de poche tous les mois ou toutes les semaines, qui servira aux loisirs mais aussi au transport, par exemple pour se rendre sur le lieu des cours de langues. Aux États-Unis, ce petit coup de pouce se chiffre par exemple à 195,75$ par semaine. À cela peut s’ajouter une bourse d’études afin de suivre les cours supplémentaires de son choix. Cette dernière fait partie des éléments qui font que les États-Unis sont l’une des destinations les plus plébiscitées par les personnes souhaitant effectuer un séjour au pair.

Comment organiser son séjour au pair ?

Il existe des agences spécialisées dans le placement de filles et garçons au pair. Elles interviennent sur plusieurs points :

  • elles accompagnent les futurs voyageurs dans leurs démarches administratives, notamment pour l’obtention des visas nécessaires (J-1 pour les États-Unis);
  • elles se chargent des tests de langue, des entretiens de motivation et sélectionnent les profils adaptés ;
  • elles vérifient les antécédents des candidats (casier judiciaire, expériences auprès des enfants, etc.) ;
  • elles recherchent des familles dans le pays désiré en s’appuyant sur leur réseau et les mettent en relation avec les candidats.

Les frais d’inscription des agences de placement sont très variés. Ils peuvent débuter à une centaine d’euros et monter jusqu’à 300 ou 400 euros. À cela peuvent s’ajouter des frais de placement, sans compter les éventuels frais de visas nécessaires.

Côté choix, il convient de privilégier les agences membres de l’UFAAP (Union française des agences au pair) pour organiser son séjour au pair. Elles s’engagent en effet à respecter une charte de qualité et des garanties, ce qui permet de partir dans de bonnes conditions et en bénéficiant d’un encadrement satisfaisant.

Une autre alternative consiste à se tourner vers des sites de mise en relation directe avec des familles à l’étranger. Attention toutefois car en cas de problème ou de mésentente avec la famille, il n’y aura généralement personne vers qui se tourner pour demander un éventuel replacement.

Préparer sa candidature

Un séjour au pair ne s’improvise pas. Il convient de commencer les démarches 3 à 4 mois avant la date de départ souhaité. Cela laisse le temps nécessaire pour :

  • remplir le dossier de candidature, souvent très long, des agences ;
  • rédiger sa lettre de motivation ;
  • obtenir son visa (si nécessaire) ;
  • réunir les éventuels justificatifs nécessaires comme les extraits de casier judiciaire ou les lettres de recommandation de précédents employeurs (baby-sitting, centre de loisirs, écoles) ;
  • préparer son entretien de motivation, son test de langue et l’entrevue à distance avec la famille d’accueil.

Si votre niveau d’anglais n’est pas satisfaisant, n’hésitez pas à travailler vos connaissances linguistiques en amont, de préférences plusieurs mois en avance.

Bon à savoir :

En raison des missions allouées aux étudiants au pair, les familles d’accueil exigent souvent que les candidats aient de l’expérience en matière de baby-sitting ou d’animateurs en centre aéré. Les États-Unis exigent par exemple 200h d’expérience professionnelle auprès d’enfants (hors famille). Posséder un BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), un BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur) est généralement un plus.

Il faut également savoir que les filles sont privilégiées par les familles et que de nombreux garçons voient leur candidature refusée.

Avant de partir : quelques conseils pour un séjour au pair au beau fixe

Avant le départ, veillez impérativement à définir les conditions de votre séjour au pair avec la famille d’accueil. Durée du séjour, tâches quotidiennes qui devront être réalisées, montant de l’argent de poche et modalités de versement (mensuel ou hebdomadaire, par chèque, virement ou en liquide, etc.), horaires de « travail », congés payés, prise en charge des frais des transports, engagements respectifs à tenir durant la cohabitation : tous les aspects doivent être pris en compte et consignées de préférence dans un contrat qui sera signé par les deux parties.

N’hésitez pas à prévoir des entrevues téléphoniques avec la famille d’accueil pour discuter avec elle des détails de votre séjour. Cela permettra de prévenir d’éventuelles incompréhensions. Enfin, n’oubliez pas de souscrire une assurance qui vous couvrira en cas de maladie et de d’accident durant votre séjour au pair.

Effectuer un séjour au pair est l’une des meilleures manières d’apprendre une langue étrangère, car il offre une immersion complète dans une famille de natifs et permet de s’imprégner de la culture d’un pays. En plus de devenir bilingues, les jeunes filles ou garçons au pair gagnent souvent en indépendance et en confiance en eux. Cela peut également ouvrir des opportunités ou faciliter la réussite d’examens professionnels comme le TOEIC ou encore le TOEFL, exigés pour l’obtention de certains postes.

Assimil vous accompagne…

Assimil met à votre disposition des méthodes ainsi que des guides de conversation qui vous aideront dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Anglais, allemand, espagnol, italien : de nombreuses langues sont disponibles ! Améliorez votre niveau de langue avant votre séjour au pair.

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
111 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
103 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
74 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
61 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
57 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
55 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
52 commentaires

Le roumain, Ionesco et la méthode Assimil : entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
33 commentaires

Nouveauté :
l’anglais au quotidien 2014

14/10/13
29 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Guide de conversation grec : des extraits gratuits à télécharger

12/02/13
1 commentaire

De nouvelles pubs pour Assimil Allemagne

30/10/13
0 commentaire

« La librairie Assimil n’attend que vous ! »

23/01/14
25 commentaires