Mieux apprendre les langues :
les conseils de 10 spécialistes

Publié le 12/11/2015 par Éditions Assimil
2 commentaires

Le décalogue pour mieux apprendre les langues
Dix de nos auteurs vous révèlent leurs secrets et leurs astuces pour mieux apprendre une langue étrangère. 

30 conseils pour mieux apprendre

Tous nos auteurs sont, à des degrés divers, des spécialistes de la langue ou des langues qu’ils enseignent via nos méthodes et collections, dans leurs classes, dans leurs amphithéâtres. Mais même des professeurs d’université, des chercheurs en linguistique, des enseignants, des hyperpolyglottes ont été (et pour certains sont encore), à un moment donné, des apprenants en langues étrangères. A ce titre, ils ont été confrontés aux mêmes difficultés que vous, aux mêmes doutes, au même découragement parfois… et aux mêmes plaisirs lorsqu’ils parvenaient à surmonter ces obstacles, pas si infranchissables finalement.
Il nous a semblé intéressant d’interroger 10 de nos auteurs, de langues maternelles diverses, afin de connaître leurs conseils et astuces pour mieux apprendre les langues étrangères. Nous leur avons demandé de rédiger 3 brèves recommandations qui pourront vous servir tout au long de votre apprentissage, quel que soit votre âge, votre niveau ou la langue que vous apprenez.

Catherine Garnier

Coauteur de la méthode de japonais, du guide de conversation japonais et des deux cahiers d’écriture japonais.
Langue maternelle : français
Autres langues : japonais, anglais, italien, allemand, grec, latin

1. Oubliez votre langue, et jetez-vous complètement dans le nouvel univers que vous abordez. Ne cherchez pas à comparer, à traduire. Soyez comme un enfant qui apprend à parler pour la première fois.

2. N’oubliez jamais que la langue n’est pas séparable de la culture qu’elle exprime. C‘est ce que vous apprendrez sur cette  culture  qui rendra riche et passionnant votre apprentissage.

3. N’ayez pas peur de vous lancer. Toute personne est ridicule la première fois qu’elle s’exprime dans une langue étrangère. Mais dès la deuxième fois c’est gagné ! Quant à la troisième et aux suivantes… cela devient un vrai plaisir !

Vincent Ilutiu

Auteur du roumain dans la collection sans peine.
Langue maternelle : roumain
Autres langues : français, anglais, italien, espagnol, allemand, russe

1. Certes, au début, vous vous contenterez de comprendre votre interlocuteur, sans oser vous exprimer. Dépassez le plus vite possible le seuil de gêne qui vous empêche de parler : n’ayez pas peur, vous avez droit à la faute.

2. N’hésitez pas à mobiliser vos émotions au service de votre étude.  Le cœur ayant toujours ses raisons que la raison n’a pas, le mieux serait de tomber amoureux/amoureuse d’une personne dont la langue maternelle est celle que vous souhaitez apprendre. Vous verrez, cela aide énormément…

3. Profitez de chaque occasion qui se présente pour parler. La continuité est importante, en apprentissage d’une langue comme ailleurs.

Tony Bulger

Auteur notamment de l’anglais, du perfectionnement anglais et du French dans la collection sans peine, mais aussi des Expressions anglaises, de L’argot anglais.
Langue maternelle : anglais
Autres langues : français, italien, grec

1. Fixez-vous un but précis – ou, du moins, des échéances spécifiques -, avant de commencer. Par exemple, ne dites pas « Je veux apprendre la langue » mais « Je veux apprendre à communiquer d’abord avec mes collègues étrangers sur des sujets professionnels. Je vais m’accorder 4 mois pour y arriver ». Ou bien « Je veux aller en vacances en Italie l’été prochain ». Après ça, vous verrez-vous-même. N’oubliez pas : il faut du temps et un travail régulier -voire journalier- pour apprendre une langue. Mais c’est aussi, et surtout, un plaisir.

2. Choisissez une bonne méthode, certes (Assimil, de préférence…), mais rassemblez aussi tous les médias possibles et imaginables pour étoffer votre étude.  Livres, films, musiques, médias sociaux, blogs : faites feu de tout bois.

3. Surtout, n’ayez crainte de faire des fautes ni d’avoir un « accent étranger » quand vous parlez.  Car c’est en faisant des erreurs qu’on apprend à se corriger. Donc, mettez de côté les inhibitions naturelles et réveillez l’enfant qui dort en vous !

Bettina Amir

Auteur du guide de conversation allemand et des cahiers d’exercices allemand (faux-débutants et confirmés).
Langue maternelle : allemand
Autres langues : français, espagnol, anglais

1. Jetez vous à l’eau quitte à boire plusieurs fois la tasse. Pour apprendre une langue étrangère il faut la parler. À l’oral, le blocage vient souvent de la crainte de se tromper, de la difficulté d’exprimer clairement ses idées et de l’impression d’être nul. Il est important de dépasser cette sensation désagréable et de mettre ses connaissances en pratique. Les erreurs permettent aussi de progresser.

2. La grammaire est un outil vivant pour apprendre, comprendre et parler une  langue. La grammaire n’est pas quelque chose de rébarbatif et d’abstrait. Au contraire! Comme les instructions de montage dans un jeu de construction, elle indique comment assembler de différentes manières tous les nouveaux mots appris.                         

3. La progression n’est pas toujours régulière. Acceptez les hauts et les bas et trouvez votre rythme d’apprentissage ! Certaines  fois vous aurez l’impression de stagner ou de ne plus rien comprendre car un nouvelle règle viendra remettre en question vos connaissances acquises de la langue. C’est normal. L’apprentissage se fait par étapes et certaines d’entre elles sont plus difficiles à franchir que d’autres.  Certains ont plus de facilités que d’autres. Ceci ne doit en aucun cas être un frein à votre envie d’apprendre. Une grande partie du succès repose sur votre persévérance et votre motivation.

Jackie Messerich

Co-auteur du guide de conversation de luxembourgeois et du Luxembourgeois à grande vitesse.
Langue maternelle : luxembourgeois
Autres langues : allemand, français, anglais, notions d’italien, de russe et de finnois

1. Cherchez le contact avec les locuteurs natifs pour pratiquer ce que vous avez appris en cours. Insistez pour parler leur langue, même s’ils veulent être polis et vous répondre dans votre langue.

2. Ayez recours à vos propres ressources en langues et transférez vos connaissances sur la langue que vous apprenez. Vous trouverez toujours quelques similitudes que ce soit pour le vocabulaire ou la grammaire.

3. Osez faire des fautes. Elles font partie de l’apprentissage et vous aideront à progresser. C’est elles qui vous guideront vers la perfection, ou presque.

Daniel Krasa

Auteur de guides de conversation d’arabe littéraire et d’ourdou, adaptateur de la version allemande des méthodes d’arabe, hindi, brésilien et du persan.
Langue maternelle : allemand
Autres langues : anglais, français, espagnol, portugais, italien, arabe, russe, hébreu, hindi, ourdou.
Langues étudiées : turc, marathi, pendjabi, gujarati, romani, chinois (mandarin), cantonais, thaï, indonésien, malais, persan, ladino, yiddish et un peu de roumain, serbe, croate, néerlandais, azerbaijani, afrikaans, zoulou et hongrois.

1. Créez une relation personnelle avec la langue-cible et transformez cette relation en passion pour avoir un accès très particulier à votre manière d’apprendre. Pour atteindre cela, une immersion totale dans la langue tout en écoutant de la musique, en regardant des films et en lisant des textes simples (par exemple des BDs) est nécessaire. Et si vous avez la possibilité d’utiliser la langue activement, n’hésitez pas à le faire !

2. Fixez-vous des buts concrets avec des échéances (réalisables), par exemple : « dans trois moins je veux communiquer de façon simple avec un natif », « dans cinq mois je veux lire ma BD préférée dans la langue-cible (même si c’est en utilisant un dictionnaire) » etc. Croyez-moi, ça fonctionne mieux qu’avec un régime – Dieu merci.

3. Ne vous laissez pas intimider par des situations qui vous donnent l’impression que vous n’avez pas atteint votre but. On apprend beaucoup avec les fautes qu’on commet et c’est tout à fait normal qu’au début de l’apprentissage on ne sente pas se sentir à l’aise dans la langue apprise. Comme toujours et partout, c’est la pratique qui mène au succès.

Naiana Bueno

Auteur du guide de conversation brésilien.
Langue maternelle : portugais du Brésil
Autres langues : français, italien, espagnol

1. Voyagez ! Souvent c’est pendant les voyages que l’apprentissage d’une langue se développe, se perfectionne.

2. Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas voyager, regardez la télé en langue étrangère ! Cela peu paraître bête, mais avec les multiples choix multimédias que nous avons au jour d’aujourd’hui, les oreilles peuvent commencer se faire aux sons étrangers à distance. La musique peut aussi s’avérer un partenaire dans cet apprentissage. Avant de parler un bébé apprend les sons de la langue. Faites comme un bébé : écoutez, écoutez et écoutez.

3. Ne traduisez pas les phrases mot à mot dans votre tête ! Cela empêche le cerveau d’essayer de comprendre la logique de la langue étrangère. Apprendre veut dire d’abord comprendre le sens général d’une phrase, la syntaxe viendra petit à petit. Soyez patient…

Jean-Charles Beaumont

Auteur de la méthode de basque et du guide conversation de basque et de québécois.
Langue maternelle : français
Langues parlées : anglais, allemand, espagnol, basque, italien et… québécois!
Langues étudiées et rouillées : (ou fossilisées pour jargonner en bon linguiste) : arabe (classique et marocain), hébreu (biblique, what else?), latin, grec (celui de Platon!), innu-aimun (ou montagnais), néerlandais (mais ni flamand ni afrikaans !) et quelques autres…

1. Parlez ! Même si vous ne connaissez que quelques mots et deux, trois règles ! Faites des fautes, ne vous occupez pas de votre accent, riez, chantez, jouez, bref, amusez-vous avec la langue !

2. Téléchargez des podcasts dans le langue que vous apprenez sur votre appareil mobile et écoutez-les pendant vos transports, sans y prêter plus d’attention que cela ! Idéalement, laissez-les envahir vos siestes !

3. Ayez confiance en vous ! Tout être humain est doté de la capacité naturelle d’acquérir des langues ! Avez-vous fourni des efforts lorsque bébé, entre deux areuh-areuh, vous assimiliez les redoutables conjugaisons françaises ? Aujourd’hui, ces mêmes capacités sont toujours là, mais inhibées, endormies! Réveillez-les !

Juan Córdoba

Auteur du guide de conversation espagnol, des Cahiers d’exercices espagnol  I et II de L’argot espagnol.
Langue maternelle : espagnol
Langues parlées : anglais, italien, latin et grec ancien

1. Arrangez-vous pour être en contact tous les jours, même à peine dix minutes, avec la langue de vos envies. Tout support fait l’affaire ! Film, radio, télévision, livre, méthode : on n’a encore trouvé aucun moyen pour vous empêcher d’apprendre une langue. Par contre l’absence prolongée d’exposition devient vite irrémédiable. Pour prendre un exemple extrême, voyez le cas du célèbre Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron, recueilli à l’âge de 10 ans par le bon docteur Itard : malgré cinq ans d’efforts et d’apprentissage, il n’en tirera pas le moindre mot !

2. Ne faites pas un drame de votre « mauvais accent ». Bien sûr, il vaut mieux connaître les particularités phonétiques d’une langue étrangère, mais le thème du « bon accent » est lui-même largement une obsession scolaire…  : acceptez que vous ayez un accent « hérité », qu’il se corrigera (ou pas) avec le temps, et que ça ne vous empêchera nullement d’être compris. Et dites-vous qu’un peu partout c’est le critère de l’anglais américain qui tend à s’imposer : l’idée que tout le monde vient de quelque part avec son accent sur le dos.

3. Rien bien sûr ne remplacera un séjour dans le pays ; encore faut-il en profiter pleinement. Suivez le rythme des échanges même si vous ne comprenez pas tout, ne faites pas répéter, ne demandez pas aux gens de parler moins vite : ces pseudo-béquilles ne feront que ralentir votre progression. Jetez-vous à l’eau et si votre interlocuteur n’a pas compris votre intervention, ce sera à lui de vous le dire. L’apprentissage d’une langue est une des rares activités où on doit courir avant de savoir marcher !

Victoria Melnikova-Suchet

Auteur de la méthode de russe (collection sans peine), du perfectionnement russe, du guide de conversation russe et du cahier d’exercices russe.

  • Langue maternelle : russe
    Langues parlées : français, anglais, italien

1. Commencez par apprendre quelques expressions amusantes ou quelques mots d’argot ! Cela permet de se sentir « initié » et de plus, vous pourrez toujours faire rire les gens en commençant à vous exprimer dans votre nouvelle langue.

2. Trouvez un ami étranger avec lequel vous pourrez discuter ou correspondre. Un échange humain et direct donne tout son sens à l’apprentissage d’une langue.

3. N’ayez pas peur du regard des autres. Les porteurs de la langue que vous essayez d’apprivoiser seront sûrement beaucoup plus indulgents envers vous que vous-mêmes !

En version anglaise : Improve your language learning, 10 experts’ tips

Commentaires

Par Johanna le 12/11/15 à 11h50

Merci pour la compilation de ces précieux conseils.
Je remarque que (presque) tous mentionnent la question de la faute. Je trouve génial qu’à travers une méthode aussi reconnue qu’Assimil on reconnaisse les bénéfices de la faute; indispensable à l’apprentissage.
Un professeur m’a un jour dit : si tu remplaces les mots « erreur » et « faute » par « apprentissage » et « amélioration » tu ne fera plus qu’aller de l’avant !
Merci encore !

Par Gruda le 29/12/15 à 11h24

petit-fils de Bretonne :67 ans mainrenant et je me suis replongé dans mes racines :langue celtique d’origine parfois déconcertante mais je m’y retrouve et je retrouve la langue que enfant , j’avais appris quelque peu au hasard des conversations des « grandes personnes » par le « bouche à oreilles.
et pour corser la difficulté le m’attaque au Russe!
cordialement et bloavez mad

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
103 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
99 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
61 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
55 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
52 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

Le roumain, Ionesco et la méthode Assimil : entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
33 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Polyglot Conference 2016:
interview with Richard Simcott

22/07/16
0 commentaire

Les éditeurs de méthodes de langues
à la Polyglot Conference 2015

12/11/15
0 commentaire

Les contrepèteries :
une spécialité française ?

11/05/17
0 commentaire