Apprendre une langue étrangère : l’amour, meilleure source
de motivation ?

Publié le 02/10/2015 par Assimil
1 commentaire

langues et amour - blog Assimil

Pendant des études à l’étranger, lors d’une expérience professionnelle dans un autre pays ou en vacances, nombreux sont ceux qui tombent amoureux, loin du pays où ils vivent. L’euphorie des premiers jours passée, le besoin de connaître l’autre est inévitable, et la barrière de la langue est souvent un obstacle de taille. À en croire un certain Nelson Mandela, « Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vos mots iront dans sa tête. Si vous lui parlez dans sa propre langue, vos mots lui iront droit au cœur » À méditer…

Apprendre une nouvelle langue pour mieux se comprendre

La communication est le socle de toute relation amoureuse, dès ses premiers instants. On cherche à savoir d’où l’autre vient, ce qu’il fait dans la vie, connaître ses passions, on se découvre… Mais quand deux amoureux ne parlent pas la même langue, la situation se corse et les conversations un peu plus élaborées deviennent vite impossibles. Et si c’était le moment d’apprendre une nouvelle langue ?

Argument de taille qui devrait en séduire plus d’un(e) : l’apprentissage d’une langue sollicite le striatum ventral, zone du cerveau également appelée « zone de la récompense » qui libère la dopamine, autrement dit la molécule du plaisir. Concrètement, apprendre une langue aurait les mêmes effets que dévorer une bonne tablette de chocolat (la culpabilité en moins) ou… faire l’amour. Pour ne rien gâcher à ce plaisir, apprendre la langue parlée par son cher et tendre pour mieux se comprendre serait bien plus motivant et plus efficace que tous les autres motifs d’apprentissage. En effet, l’envie de pouvoir échanger de manière fluide, sans s’aider d’un traducteur automatique pour déclarer sa flamme, fait pousser des ailes à bien des amoureux.

Sur un plan beaucoup plus pragmatique, apprendre une langue étrangère par amour offre bien des avantages dont vous pourrez profiter à court, moyen ou long terme. Regarder un film ensemble, connaître la culture de l’autre, écouter son chanteur préféré, visiter son pays d’origine ou encore communiquer avec sa famille (car la case « rencontre de la belle-famille » finira par arriver tôt ou tard) seront autant de preuves de respect et d’ouverture vers sa culture.

Cependant, apprendre une nouvelle langue ne se fait pas en deux jours. Et c’est tant mieux ! En attendant de pouvoir parler de manière fluide, à vous de vous faire comprendre par les gestes, le langage corporel et le pouvoir du regard. Une communication non verbale qui sollicitera tous vos sens et renforcera à coup sûr la complicité et les liens de votre couple. Si votre conjoint accepte de jouer les professeurs, votre apprentissage n’en sera que plus efficace. Gratuit, disponible à volonté, idéal pour mettre directement en pratique vos connaissances… Les cours de langue vous paraîtront tout à coup bien plus intéressants que ceux de vos années collège.

Apprentissage des langues : l’amour, meilleur professeur du monde ?

Pour appuyer tous ces beaux arguments en faveur de l’apprentissage d’une langue par amour, rien ne vaut le concret. Justement, après 27 ans d’existence, un rapport de l’Union Européenne met en avant l’existence d’un « baby boom Erasmus » : les plaisantins qui ont rebaptisé Erasmus en « Orgasmus » ne croyaient donc pas si bien dire. Les couples se forment et les cultures s’entremêlent.

Erasmus : l’amour à l’Européenne

Après 27 années de voyages à travers l’Europe, on estime qu’un million d’enfants seraient le fruit d’une union formée lors d’un séjour Erasmus. En parallèle, 27% des étudiants Erasmus affirment avoir connu leur conjoint actuel lors de leur voyage en Erasmus. En imaginant qu’une Italienne en voyage Erasmus en France rencontre sur place un beau Suédois (ou une belle Suédoise), on imagine que leur premier contact se fera en Français (langue du pays d’accueil) ou en Anglais, langue internationale par excellence. Comme il ne s’agit pas de leur langue maternelle, chacun devra faire des efforts pour communiquer avec l’autre, d’où l’intérêt voire l’obligation, d’apprendre rapidement la langue de son conjoint. Un impératif pratique autant qu’amoureux bénéficiant directement à leurs éventuels enfants, qui auront la chance d’apprendre la langue du pays où ils vivent, mais aussi le Suédois, l’Italien, voire l’Anglais et le Français, langues maîtrisées par leurs deux parents.

Et l’amour familial dans tout ça ?

Aussi puissant que les liens amoureux, l’amour familial est aussi une formidable source de motivation au moment d’apprendre une langue étrangère. C’est en tout cas ce qui a incité Audrey, jeune française issue d’une famille espagnole, à apprendre le castillan. Fascinée par la tendance qu’ont les hispanophones à « dramatiser » leur conversation et par les discussions théâtrales associant les gestes et la parole, elle a tenu à apprendre la langue de ses aïeux, pour comprendre ces échanges animés et y prendre part, au lieu d’en être simple spectatrice. « C’est aussi un moyen de perpétuer ma culture et de la transmettre dans le futur », ajoute-t-elle.

La preuve qu’il est possible d’apprendre une langue à tout âge en joignant l’utile à l’agréable, à condition d’avoir une bonne source de motivation.

« Chouchou », « Puce », « Amour », « Petit canard » est espagnol, italien, anglais, allemand, russe, japonais… Apprenez une (des) langue(s) par amour avec les méthodes Assimil !

Commentaires

Par Johanna le 11/10/15 à 13h57

Si il nous fallait encore des raisons pour apprendre les langues étrangères en voilà une qui ne laisse pas de marbre.

Je ne savais pas du tout que l’on parlait d’un baby boom Erasmus. J’ai hâte de voir d’ici 20 à 30 les résultats linguistiques que cela va donner sur cette génération forcément plurilingue : la langue de papa, la langue de maman et peut-être même la langue du pays d’accueil si l’italien et le suédois sont resté à Paris pour vivre leur idylle 😉

Ajouter un commentaire

Interviews

articles populaires

Les nouveautés de la rentrée

08/08/13
192 commentaires

Sanskrit : le making-of

06/06/13
110 commentaires

Nouveautés Assimil :
ce qui vous attend à la rentrée

24/06/14
103 commentaires

Nouveautés : ce qui vous attend
au premier trimestre 2014

01/01/14
78 commentaires

Latin : retour vers le futur

28/09/15
72 commentaires

La méthode Assimil
disponible en digital

27/08/13
61 commentaires

Les nouveautés de la rentrée 2015

05/08/15
55 commentaires

Une nouvelle ligne graphique
pour la collection sans peine

11/08/15
52 commentaires

Nouveauté : Grammaire du japonais
de Catherine Garnier

16/02/17
36 commentaires

Le roumain, Ionesco et la méthode Assimil : entretien avec Vincent Ilutiu

14/04/14
33 commentaires

derniers commentaires

au hasard

Un concours Assimil à la librairie Mollat

04/11/14
0 commentaire

Chinois : entretien
avec Hélène Arthus et Mei Mercier

01/03/16
24 commentaires

Les e-méthodes désormais en coffret

22/09/15
0 commentaire